0619262753 francois@laugier.me

Une des constantes de ces dernières années dans mes missions est d’entendre, et de voir, mes clients lancer de grands programmes pour faire passer l’agilité à l’échelle de l’entreprise… Cool non? Enfin!
Bon, je vais être franc. C’est pur cynisme de ma part.

Echelle… Vous avez dit Echelle?

Le terme d’échelle est la traduction directe du terme anglais Scale. Lorsqu’il s’agit notamment de l’agilité, cela indique que l’on va appliquer les valeurs et principes de l’agilité à un périmètre bien plus important que le classique projet de développement.

Pourquoi échellifier l’agilissement?

1 – Cela pour aider le projet en lui proposant un environnement propre à lui permettre d’être efficace parce qu’il prend en compte ses besoins.
2 – Parce que les valeurs Agiles et l’état d’esprit qui en découlent sont un mode de gouvernance que chacun dans l’entreprise veut pouvoir appliquer, ou au moins expérimenter et s’approprier

Super Alors!

Et ben oui, presque.

Après plusieurs années de coaching de projet ou d’organisation, je ne peux que constater une chose : La réussite d’un business modèle et son approche marketing parfaite !
Par contre, le nombre de client que cette pratique a aidé reste très faible en regard du nombre à s’y essayer engouffrer.

Je constate donc un nombre impressionnant de client qui croient que ce modèle d’organisation va régler les problèmes existants.

Imaginez, votre entreprise, qui comme nombre d’autres, rencontre des problèmes récurrents de productivité, d’adaptabilité au changement, au monde complexe qui l’entoure. Vous avez entendu parlé de l’Agilité, le mode Agile, les pratiques Agile, la gestion de projet Agile. Et bien souvent vous aurez pu entendre que avec l’Agile, vous produisez plus vite, pour moins cher et en rédigeant moins de docs… Alors, si un modèle propose d’appliquer ces formules magiques (oui parce que pour le moment vous n’y comprenez rien sauf « Plus vite, moins cher, moins pénible ») à l’échelle de l’entreprise entière, autant faire comme tout le monde (qui ont la même compréhension que vous au passage). Bienvenue dans le fabuleux monde du Cargo Cult !

Cargo Cult quand tu nous tiens…

Pour ceux qui ne connaissent pas ce concept, je ne peux que vous renvoyer vers la description d’Emilie Esposito qui en est très réussie.

Pour faire vite, pour ceux qui n’ont pas le temps maintenant (parce que vous prendrez ce temps plus tard), le Cargo cult est la faculté de croire qu’en appliquant ce que l’on a vu appliqué, sans en comprendre le sens et la mécanique, on aura le résultat observé. Or l’expérience (des papous, mais aussi en entreprise) prouve qu’il n’en est rien. Absolument rien!

Ainsi, après beaucoup d’effort, de stress, de transformation lourde de vos process, organigrammes et organisations, vous vous rendrez enfin compte que ce qui a changé par rapport à votre situation initiale, c’est que tout le monde est d’accord pour dire que ça ne marche pas, que tout est devenu ingérable, et satisfaction ultime, tout le monde est d’accord sur ce point!

Béquille en Agile

Croyez bien que si l’Agilité a le potentiel de proposer un modèle qui peut s’appliquer à l’échelle de votre entreprise, c’est bien du sérieux. Ca marche!

Mais attention aux vendeurs de doux rêves (et de certifications à tiroir et à l’échelle), ce qui fera la force de l’entreprise n’est pas l’application du modèle à la mode. C’est sa capacité à renouveler pour accepter un nouveau modèle d’organisation.
Si aujourd’hui vous pensez que votre entreprise peut être plus efficace, plus proactive, plus proche du besoins de vos clients. Si vous pensez que votre entreprise peut s’adapter au monde d’aujourd’hui : Soyez Agile!

Soyez Agile avant d’en faire

L’agilité se base sur 4 valeurs que vous retrouvez sur le manifeste Agile.


Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils
Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive
La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle
L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan


Avertissement systématique : Les valeurs prônent de mettre de la valeur sur la partie de gauche plus que sur la partie de droite, pas de supprimer la partie de droite !

Ainsi, si vous misez sur les personnes, les interactions, le souci de la qualité, l’écoute des besoins, l’acceptation de la complexité de votre environnement, vous avez déjà les clés pour réussir votre transformation Agile. Et cette transformation sera sûrement longue, devra être lente, parce que la culture de votre entreprise va changer et que vous devrez accompagner ce changement auprès de chacun de vos collaborateurs (Souvenez vous, vous misez sur les personnes).

Ce travail en profondeur va aussi vous obliger à interroger vos process, vos organisations, jusqu’à votre organigramme, pas à pas.
Cette approche pragmatique, construisant sur ce que vous avez bâti jusque là se retrouve dans l’approche Kanban.

Pour rester au coeur de l’agilité : Heart of Agile d’Alistair Cockburn

Heart of Agile by Alistair Cockburn

Lorsque votre transformation aura vraiment commencé, lorsque votre entreprise sera en constante introspection pour s’améliorer, optimiser la collaboration, livrer toujours plus et mieux, vous pourrez alors décider si un modèle ou un autre d’agilité à l’échelle pourrait être un outil efficace pour aller plus loin.
Mon petit doigt (et mon expérience 🙂 ) me dit que vous serez à même de créer votre propre modèle.

Souvenez vous que l’outil est là pour vous servir et non vous asservir.
Restez maître de votre transformation.

Et parce qu’il n’y a pas que SAFe

Comme quoi… 

%d blogueurs aiment cette page :